jeudi 16 juin 2005

Un faux du monde (2).

Je suis à la une de mon journal préféré.
Merci kek pour l'infos et merci à vous lecteurs pour mes nouveaux bras.

mercredi 8 juin 2005

Mon voisin est marteau.

La semaine dernière, c'était la fête des voisins.
Le principe: aller boire l'apéro afin de connaître son voisin et accessoirement lui pardonner le fait d'utiliser la perceuse le dimanche matin ou encore sa manie de faire traîner les chaises plutôt que de les soulever.
Mais ce soir là, mon voisin avait décidé de faire la fête.. à ses parents.
A 22h, j'ai entendu cogner à la porte: "ouvrez, police".
Je ne sais pas pourquoi mais mon premier réflexe a été de fermer mes applications internet. Ahem.. J'ouvre donc la porte et je vois une demie-douzaine de flics dans le couloir (pourquoi on dit une demie-douzaine, plutôt que 6, j'ai jamais compris le truc..).
- "C'est chez vous qu'on essaie de vous tuer ?"
- "Euh bah euh.. non je crois pas.."
- "Excusez-nous mademoiselle".
Et là, j'ai regardé la suite des évènements par mon judas.
Les flics ont tambouriné à la porte d'en face. Mon voisin a ouvert, un marteau à la main. Il est sorti dans le couloir, suivi de son fils, un long couteau à la main. Les policiers ont donc désarmé ce dernier et l'ont menotté.
Oh c'est pas la première fois que ça arrive hein. Le fils de mon voisin a des problèmes psychiatriques et dès qu'il ne prend plus ses médicaments, il a des crises de violence.
Mais il paraît que les flics n'ont pas le droit de l'interner sans son consentement.
Alors bon, on s'habitue. On prend le prochain ascenseur quand il monte dedans ou on n'est plus surpris quand on allume la lumière du couloir de le trouver assis sur les escaliers.
Tout ça pour dire qu'il aurait fallu me payer cher ce soir là pour aller faire la fête avec mes voisins.

lundi 6 juin 2005

Ca sent les vacances.

C'est reparti.