C'est marrant comme au final, toutes les entreprises fonctionnent avec les mêmes pions.
Oui, oui, je dis ça du haut de ma longue expérience de 1 mois.
Mais justement, j'ai encore la truffe vive et l'oeil au vent.
J'ai su discerner les différents personnages récurrents.
Tout d'abord, il y a le chef de service. Celui qui nous rappelle que ça serait bien qu'on arrive à l'heure alors qu'on bosse 1h de plus tous les jours.
Et sa secrétaire qui nous fait une formation d'1h sur " comment envoyer un mail avec lotus, faites attention à ce que je dis c'est pas mal compliqué, surtout quand faut y joindre un fichier ".
Le comptable qui nous parle tous les matins du menu de la cantine, les gestionnaires qui impriment des photos de Brad Pitt, les assistantes qui nous montrent la photo du petit Thomas grimpant sur les genoux de pépé Charlie..
Enfin, il y a celui qui sent la transpiration. Lui, il est présent dans toutes les boîtes. A croire qu'il ne trouve pas vraiment sa place parmi eux alors il se dit " bah moi, je vais être celui qui sent la transpiration ".
Et y'a le nouveau diplômé qui est là. Il regarde tout le monde avec dédain, il se moque sur son blog et parfois même, il en fait un bouquin imbuvable et infatueux.
Mais je ne suis pas dupe. Je sais très bien que les pions sont interchangeables.
Que dans trois ans, je serai celle qui organisera la journée des catherinettes.
Que dans 10 ans, je montrerai la première dent de lait de mon enfant, arrachée par mes soins avec le fil accroché à la poignée de porte ( non je ferai jamais ça oh ! Ou alors juste s'il est moche ).
Peut-être même qu'un jour, je serai fière de montrer aux petits nouveaux comment ça marche l'internet.
Mais je ne sentirai jamais la transpiration bordel !
Tant que j'ai encore les yeux ouverts ou bleus ( 53 ), je me permets de vous soumettre mon plan.
Oui, j'ai un plan de travail.
Je propose des journées de 36h.
Parce que là, on travaille 1/3 de la journée. Or, si la journée durait 36h, on ne travaillerait que 12h et on serait en repos 24h. Et donc un gain de 4h de repos quotidien en plus ! On pourrait aussi faire des journées de 45h avec 15h de boulot et 30h de repos soit un gain de 7h de repos, mais travailler 15h de suite, faut pas déconner.
Et là, vous vous dites que vous êtes bêtes de ne pas y a voir pensé plus tôt. Sisi.
Alors je propose à tous les gens qui ne sentent pas encore la transpiration qu'en signe de protestation, vous vous leviez tous demain à 15h15 (Marignan) et que vous criez en levant le bras droit :
" Vive la journée des 36h ! ".