J'ai donc fait la Corse en moto.
Oué je sais, je suis une aventurière, une dingue de la vie moi.
Et bon, finalement, la Corse, c'est un peu surfait, rien de bien merveilleux et.. Non ok, c'est superbe, c'est magnifique, et ça me fait mal de le dire, parce que merde, ils font chier les Corses, à se vanter de leur île de beauté.
Je vous avoue que le plus difficile a été la traversée de la méditerranée en moto. Mais bon, on avait inventé un système de flotteur, solide fermé assurant l'étanchéité, constitué principalement d'une coque et d'un pont la recouvrant, avec un système propulsif, et muni d'un système directionnel.
On a pris le Corsica ferrie, voilà.
Arrivés à Calvi, direction Ajaccio. Le GPS indique 200km.. bon ça va, ça fait 1h30 en moto ça.
Au final, on a mis 4h. Prendre les routes corses est une vraie partie de plaisir. Ca tourne tout le temps, c'est au bord des falaises, la route est étroite, les Corses roulent comme des tarés et comme si ça ne suffisait pas, y'a des vaches et des cochons sur la route (talin talinlinlin).
Heureusement que je n'ai pas le vertige. Ah si tiens, c'est pas de cul. Du coup, quand j'ai enfin pris sur moi au bout de 100km et que j'ai daigné regarder le paysage, là je m'en suis pris plein les yeux. Des montagnes à l'état sauvage, au bord de la mer, des villages de 10 maisons tous les 20 km.. Et des paysages très changeants.
Arrivés à Piana, je me suis crue au Colorado mais au bord de la mer. En même temps, je ne suis jamais allée au Colorado mais j'imagine ça comme ça. En fait, la Corse c'est le parc naturel de la France. Vraiment, c'est magique.
C'est tellement dépeuplé là-bas que les maisons corses ont chacune leurs cryptes privatives. Comme ça on a l'impression que c'est un village d'au moins 50 personnes.
Je ne comprends pas comment une île si merveilleuse peut-être aussi peu habitée. Je pense qu'en fait, les Corses ont construit exprès des routes très dangereuses pour qu'il y ait une sorte de sélection "naturelle" et qu'ainsi la Corse ne soit pas très habitée.
Non parce qu'on a du croiser au moins une dizaine de stèles sur les bords de routes.
D'ailleurs, les Corses préservent tellement leur territoire que malgré tout le vert qu'ils ont, ils envoient quand même leurs vaches et cochons paîtrent les trois brins d'herbe sur l'autoroute. Avec les pots d'échappement, on comprend pourquoi la charcuterie corse a un goût fumé.
Je ne vous parle pas de la mer bleue turquoise à 26 degrés, ça ferait du mal à tout le monde et je n'ai surtout pas envie de ça.
Donc en gros, la Corse, n'y allez pas c'est de la merde.