lundi 19 novembre 2007

Manifestation contre les manifestations..

Souvenez-vous, cet été, j'avais participé à une fausse manif de droite.
Ptain les gars, vous auriez pu nous prévenir que vous en faisiez une ce week-end.

Edit : Hop, une vidéo de cette manif linkée dans mes commentaires.. on n'était vraiment pas loin, niveau slogans.
Je suis assez attérée par la stupidité de cette initiative. De là à dire que ces manifestants sont stupides, il n'y a qu'un pas que je franchis avec désinvolture et élégance, hop.

mardi 13 novembre 2007

L'A16

A l'instar de Raph qui nous explique les paroles des plus belles chansons françaises et un peu moins françaises, j'ai décidé à mon tour de vous expliquer le dernier post d'Ataraxie.
Parce que vous avez beau avoir un bac+4, être cruciverbiste et manger des carottes tous les midis, il vous est impossible de comprendre ses textes. Ne vous inquiétez pas, d'après le dernier recensement de l'INSEE, vous n'êtes pas seuls (vous êtes 63,399999 millions exactement).
Voici donc mon explication de textes :

« On relève l'usage ancien, aux meurtris par récidive, aux âmes retournées par dépossession, de cette médecine de dernier recours, l'ascèse. »
Alors ici, je crois qu'il veut parler du car polonais qui s'est renversé, sur l'A16. Ataraxie adore la Pologne et les autoroutes (moi j'aime les restoroutes)

« Si les mains pleines égrainent subitement les heures vides, que les yeux ont été repris, que le ciel se détourne ou que l'on soit rivalisé à terre. Si le cœur part à la quête pour frémir des restes. »
Là, on se trouve en plein drame, les mains écorchées, pleines de sang, le ciel qui se détourne parce que le car est renversé, les arrêts cardiaques, bref c'est horrible les accidents de cars polonais.

« La prophylaxie rapporte :
Jamais le premier pas, c'est le pas de celui qui suit.
Jamais la main tendue, c'est la main qui tend la laisse.
Jamais la moindre larme, c'est l'eau de celui qui se noie. »

Y'avait des chinois dans le car de polonais. Et les chinois, au lieu de prier, bin ils font des proverbes.

« Pour la raison que l'expérience montre à ceux qui regardent :
Que celui de compagnie reçoit les confidences que l'on fait aux eunuques.
Qu'une ombre et qu'un mystère donnent de meilleures pousses que la chair.
Que ce que l'on obtient à genou n'est jamais accordé de plus haut que le ventre. »

Y'avait aussi des africains. Ils sont pas sectaires les polonais. Bon, ok je vais vous les expliquer :

« Si l'accoutumance enserre, on fera ablation de toute infirmité.»
Si la coutume on s'en sert, on fera ablation de tout infirme mités. Ca veut dire en gros que comme le veut la coutume, on va exciser les femmes en leur mettant des mites dans leur culotte.

«Ce que l'on tient à moitié ne profite à personne. »
Bien mal acquis ne profite jamais, un tien vaut mieux que deux tu l'auras, etc...

«Ce qui s'échappe, rendez-le au néant.»
Ca parle de flatulence.. Bon revenons en à notre terrible accident.

«Les bras avides ne reçoivent jamais assez. La main qui est un manque, qu'on la coupe. »
Malheureusement, on a du couper des membres à certains polonais, qui étaient coincés sous des sièges, bref le truc horrible.

«Se mettre hors d'atteinte. Se mettre hors d'espérance. Manger sa langue. Crier au désert des attentes.»
On fait n'importe quoi quand on apprend qu'on va perdre sa jambe et qu'on ne pourra plus jamais faire du cheval ou courir avec des chatons dans les prés.

«Laisser vieillir et faire la mue de l'absence. A force de détachement,
les membres en tombent. »

Ils ont beau manger leur langue, on les ampute quand même.. une vraie boucherie.
Mais il vaut mieux être handicapé que mort. Ou l'inverse, je ne sais plus.

« Vivre. »
Ah voilà, c'était bien ça.