lundi 24 mars 2008

Fuck j'travaille

35 minutes. C'est le temps de travail que j'ai effectué lors de mon dernier job.
Faudrait que j'écrive au Guiness des records pour y rentrer.
Pourtant, tout avait bien commencé.
J'arrive jeudi, à 9h, pour ma première journée. On me présente à mes collègues assez cool, on me montre mon pc tout neuf avec internet ainsi que la télé avec une playstation pour les pauses le midi... Bon, le boulot n'est pas très intéressant, mais une playstation quoi merde !
Et puis mon portable sonne à 9h30.
Ah tiens, c'est la directrice du boulot intéressant auquel j'avais postulé qui m'annonce que je suis prise.
Du coup, je me retrouve bien embêtée. J'en parle à ma collègue qui me dit d'aller en discuter avec mon boss super sympa. Et là, j'hésite. Tout est merveilleux ici.
Ma collègue profite de ma réflexion pour me dire : "Au fait, je m'appelle Guillemette".
Et là, j'ai un flash : "Tu peux me passer l'agrafeuse, Guillemette ?" ; "Guillemette, où est le dossier du client de la rue Rivoli ?"
Non, c'est pas possible, je ne peux pas travailler avec quelqu'un qui s'appelle Guillemette.
Je file donc voir mon boss et lui parle de mon problème. Enfin, pas de ma collègue qui s'appelle Guillemette mais de cet appel reçu. Et là, il me dit :
"Ecoutez, rentrez chez vous, allez les voir demain, réfléchissez à ce que vous voulez ce week-end et si vous revenez lundi, on sera ravi".
Ah merde que jme dis, il est vraiment cool ce boss.
A 9h35, me voilà partie.
Je vais voir la directrice de l'autre boîte et je lui explique mon dilemme sans "n".
Et la directrice super cool aussi me dit :
- On vous propose 2KE de plus que l'autre boîte et on a des chèques restos.
- Vous avez une playstation ?
- Non, mais on a des magazines de mode que vous devez lire pour votre travail.
- Je peux partir au ski une semaine ?
- OK.
- Vous avez une employée qui s'appelle Guillemette ?
- On a juste une Anne-Sophie.
- Tope-la.

Je crois que je m'en suis bien tirée sur ce coup-là.
Je sais pas pourquoi mais j'ai de la chance en ce moment.
Enfin, sauf que j'ai acheté un meuble ikéa avec deux planches identiques alors qu'elles devraient être opposées et non, ce n'est pas moi le problème, c'est ikéa je vous dis. Et un meuble qu'on peut pas monter, c'est pas commode.
Bref, je sais pas trop si je dois mettre sur mon CV ces 35min d'expérience.

*************
"Je mettrais bien ma bite entre Guillemette".

mardi 11 mars 2008

Des fonds, c'est la rondelle

L'autre soir, en allant boire un verre avec Kaly, j'ai commandé un coca.
Si je m'arrêtais là, ce post ne serait pas très intéressant. Heureusement que je suis un peu fofolle et que je rajoute du piment dans ma vie comme un mexicain en rajoute sur ses tapas.
Le serveur me présente donc mon verre et qu'y vois-je ? Une rondelle de citron qui flotte surnage* entre deux eaux, comme un petit Thaïlandais qui tente de survivre à un tsunami pour retrouver toute sa famille décimée et sa maison détruite.
Je commence donc à taper du poing, très énervée (bon ok, non) et je demande à Kaly :
- Pourquoi ils mettent toujours une rondelle de citron dans le coca ?
- Ppppfft chépa (notez son intérêt)
- Bordel, si je voulais un coca au citron, je commanderais un coca lemon, non ?
- Hmm...
- Non, mais merde quoi, je vais appeler le serveur !
- ...
(Je crois que je serais très mauvaise en speed dating.)

Le serveur passe donc près de moi et je lui demande :
- Pourquoi vous mettez une rondelle de citron dans le coca ?
- Ah tiens, je ne sais pas.
- Bin pourquoi vous le faites ?
- Parce que c'est comme ça qu'on fait, ici.
- Ah, vous le faites par principe ?
- Voilà.

Bin, c'est vraiment nul les principes. Moi-même, j'étais bourrée de talents et de principes il y'a deux mois. Et bin, j'ai jeté tous mes principes à la poubelle.
Les principes, ça sert à rien. J'ose même dire que si les gens avaient moins de principes, la vie serait plus simple, il y'aurait moins de guerres, pas de racisme, peu de sida et des milliers de chatons gambaderaient dans des prairies vertes et on pourrait même pas choisir notre préféré tellement ils seraient tous trop mignons et en bonne santé. Et surtout, les serveurs ne mettraient pas de citron dans le coca.
Voilà ce que je dis.

C'est alors que Kaly et moi avons inventé toutes sortes de questions que vous pourrez réutiliser pour choisir vos futurs amis, vos petites copines lors de speed dating justement, ou tout simplement avoir un sujet de discussions lors de vos fantastiques soirées.

- Le langage des signes est-il universel ?
- Citez trois émissions de France 3 (personne ne regarde la 3 !)
- Peut-on s'immoler autrement que par le feu ?
- Quelle est la différence entre la faïence et la porcelaine ?
- Qui est mort entre Uderzo et Goscinny ?
- Comment dit-on "signe" en langage des signes ?

(Attention, cette liste n'est pas une putain de chaîne de blogueurs.)
Du coup, la semaine suivante, j'ai parié avec lui que le serveur me mettrait une rondelle de citron et j'ai gagné. Bon, sauf que finalement, j'aurais voulu un demi. Mais essayez-vous aussi, c'est un bon moyen de se faire payer des verres.

Sinon, vous pouvez toujours suivre notre recette de cheese naan, à Pink et un peu moi.
Ou aller commenter sur journées de merde.

*Kaly dit :
oui alors le truc c'est que techniquement, il me semble que le citron coule
Kaly dit :
(ou pas tiens)
agapi dit :
disons qu'il coule à moitié
Kaly dit :
(je n'y ai pas prêté suffisamment d'attention)
agapi dit :
il est jamais au fond il me semble
agapi dit :
moi je pense qu'il flotte un peu
agapi dit :
faudrait refaire un pari j'imagine

mardi 4 mars 2008

L'Organisation Scientifique du Travail : Taylor is rich

Je pense que la fin du monde est pour bientôt.
Je ne sais pas si vous en êtes à la saison 4 de Lost, mais c'est très, très énervant parce qu'ils font des flash forward maintenant. Et je comprends de moins en moins. Déjà qu'avant, je ne comprenais pas, là je sais plus trop ce que je suis censée comprendre du peu que je comprenais. Moué, enfin, jme comprends.
Alors j'ai trois théories sur la fin de Lost.
La 1ère, vous allez voir, est très réfléchie et je suis la seule à y avoir pensé. J'ai vérifié.
Alors je pense que tout vient de John Locke.
Je crois tout simplement que Locke a le locked-in syndrome. Et il se fait tellement chier dans son lit qu'il s'invente des amis imaginaires. Et voilà pourquoi on le voit dans un fauteuil roulant au début.
Oué, je sais, je suis drôlement maligne.
Et Kate fait une quête, Claire y voit clair et Sawyer n'aime pas l'école et préfère pêcher les poissons.
La 2ème théorie, c'est que tout ça est un rêve.
La 3ème théorie, c'est qu'ils sont morts.
Dans ces 3 cas, je pense que la prod' aura trop honte et nous dira : "Nous n'avons plus assez d'argent/Les scénaristes font grêve/Le chien a mangé le scénario, la série doit s'arrêter".
Cela va entraîner des pétitions, des manifs, puis des guerres de clans. Je sais pas encore qui contre qui, mais y'a toujours les clans géants, comme au cinéma. Et après, y'aura la guerre nucléaire. Et on va tous crever. Tout ça à cause de Lost. Et de Bush donc.
C'est pas avec un épisode de Julie Lescaut ou de Joséphine Ange gardien que ça arriverait ce genre de choses.
Bon, mais c'est pas la France qui ferait un film comme Juno.
Filez le voir au cinéma, ce film fait rire les oiseaux et pleurer le douanier rousseau.
Et téléchargez achetez l'OST (l'original sound track, hinhinhin) de Juno mais pas de Lost.
Dududududu dudu dudududu anyone else. But you.